Carnet de route

Tibet 2014

Le 09/11/2014 par Waldy Paul

TIBET 2014, organisé par Paul Waldy, rapport de Bernard Diss

06  et 07/09/2014 : Après quelques soucis posés à notre organisateur Paul Waldy et ami par les grévistes de la Bundesbahn, nous voici Sylvia et Paul, Martine et Didier, Christine, Christian,  Fabienne, Luc, Gabrielle, Claire et Bernard en route vers Francfort.

Non sans avoir pris un apéritif copieux chez notre chef avant de prendre le train.

Mais au fait, où allons nous ? Au Tibet, cette province annexée par la Chine en 1950, qui est le berceau du bouddhisme, de toute une lignée de dalaï-lama et qui côtoie au sud les 8000 de l’Himalaya.

Un vol pour Katmandou avec escale à Abu Dhabi nous emmène plusieurs heures plus tard au Népal

08/09/2014 : Dans l’attente du visa chinois, nous visitons durant 2 jours Katmandou et ses environs. La première visite nous emmène à Patan, cité médiévale classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979. Durbar Square, la place royale, est grandiose avec ses pagodes aux fenêtres et portes sculptées en bois de tek, ses temples, ses fontaines, ses statues.

La deuxième visite est orientée sous une légère pluie vers Bodhnath. Nous sommes autorisés à monter sur la première terrasse du stûpa (XIV siècle, un des plus grands au monde) réservée à ceux qui ont atteint le premier degré de sagesse. Avec les chevilles qui enflent un peu, nous grimpons allègrement ces quelques marches pour profiter d’une vue sur toutes les chopes et maisonnettes environnantes

09/09/2014 : Journée quartier libre. Martine se propose de nous organiser une sortie avec un ami sherpa. Nous partons en bus vers le petit village de Changu Narayan, dominé par un temple hindouiste (classé au patrimoine mondial de L’UNESCO en 1979). Après la visite du village et du temple, nous partons pour une randonnée vers Nagarkot. Nous montons sous une chaleur accablante une croupe, côtoyons des maisonnettes éparpillées par ci par là, entourées de parcelles de maïs où trônent quelques pieds de marihuana, traversons de petites forêts mixtes sur des sentiers glissants au milieu des pins de l’Himalaya.

Un repas est pris en fin de randonnée à Nagarkot, mais la vue sur la chaîne himalayenne n’est pas au rendez-vous, une pluie de mousson nous le rappellera.

10/09/2014 : Transfert aérien à Lhassa. Nous subissons quelques turbulences lors du survol de l’Himalaya. Le plafond de nuage très haut nous laisse à peine deviner le Chomolungma, Déesse, mère des vents, ou tout simplement l’Everest. Après le passage de la douane (pas facile) nous retrouvons notre guide et nous rejoignons notre hôtel. Flânerie et repas du soir à Lhassa.

11/09/2014 :  Visite du Potala (UNESCO 1994), ancien siège du gouvernement et résidence des dalaï-lamas jusqu’à l’exil du dernier en 1959. Cet immense palais forteresse  est situé sur un promontoire dominant Lhassa. Le lieu recèle les tombeaux de quelques dalaï-lamas, des chapelles par dizaines, des bouddhas par milliers.

L’après midi, visite du Jokhang Temple, temple bouddhiste le plus sacré au Tibet,  et de la ville historique de Lhassa. La dévotion tibétaine se traduit par une circonvolution dans les ruelles entourant ce temple aux toits dorés. Une colonne sans fin de Tibétains avec leur moulin à prière, leur chapelet, habillés de leurs costumes traditionnels, défile d’une façon ininterrompue.

12/09/2014 : Visite du monastère de Drepung, le plus grand de tous, fondé en 1416. c'est l'une des 3 grandes universités monastiques de l'école des Gelugpa au Tibet. L'après-midi visite du Norbulinga, qui était la résidence d'été des Dalai Lamas. C'est d'ici que le 14ème est parti en exil, déguisé en simple cavalier.

13/09/2014: Nous quittons Lhassa en bus par une vallée assez large où nous sommes en pleine récolte d’orge à la faucille, traversons une gorge avant d’aborder une haute vallée cernée par une chaîne de montagne à l’herbe rase sur un des versants et sur l’autre versant une chaîne élevé culminant à 7100m à laquelle s’accroche quelques glaciers. La voie ferrée Lhassa Pékin longera notre chemin jusqu’à une bifurcation où le bus grimpe au Lhachen La, un col à 5190 m. Passé le col, la vue est époustouflante sur le Nam Tso, le lac salé le plus haut au Tibet, d’un bleu émeraude. Nous le longeons  et admirons les tentes en laine de yak des nomades pratiquant élevage de yaks, chèvres et moutons. Petite randonnée d’acclimatation au bord du lac à 4718m, où nous côtoyons les montagnes enneigées environnantes dominant majestueusement cette grande étendue d’eau (2000 km2).

Le lendemain retour par la même route.

15/09/2014 : Départ en bus de Lhassa. Après une montée en lacet digne de l’Alpe d’Huez, nous arrivons à la ville-monastère de Ganden, accrochée au sommet de la montagne telle une corniche. De nombreux chantiers sont en cours. Ganden sa dimension originelle d’avant sa destruction lors de la révolution culturelle. Nous poursuivons notre route pour atteindre Hebu, notre point de départ de trek. Les cook, yak men nous attendent. Après chargement des yaks, la caravane se met en route. Nous montons le long d’un torrent dans un écrin de verdure, les sommets environnants couverts d’herbe rase servent de pâture aux yaks. Camp à 4535m.

16/09/2014 : Départ du camp 1. Nous longeons toujours ce torrent où paissent les yaks avant de passer à un paysage plus minéral où se déversent des pierriers parsemés d’îlots de verdure. Nous atteignons le Shug La,  un col à 5250m, sous le grésil. Après une descente dans un pierrier, nous suivons un sentier balcon surplombant une superbe vallée. Le passage d’un gué suivi d’une dernière petite montée nous amène au camp. Coup d’œil rapide sur un petit lac de montagne et voilà que le grésil retombe. Camp à 5085m.

17/09/2014 : Nous partons de notre campement toujours sous le grésil et remontons un autre vallon marécageux vers le Chitu La, un autre col à 5250m. Une superbe vue s’offre à nous avec 2 petits lacs blottis dans un écrin de pierriers. Après avoir désescaladé le pierrier et longé le lac dans les blocs de pierre nous parvenons à des pâtures rases plus verdoyantes. Dans un pierrier, un troupeau de moutons bleus de l’Himalaya file vers la crête. Nous nous engouffrons dans des gorges aux parois hautes. Une longue descente sous le soleil le long d’un torrent nous attend. La végétation s’épaissit. Arbustes et rhodos font leur apparition. Camp à 4310m.

18/09/2014 : Nous terminons notre descente de vallée avant de traverser notre premier village tibétain au milieu d’arbustes et arbrisseaux. Nous assistons au battage de l’orge. Fin du trek au second village. Lodge à Samyé et visite du monastère, le plus ancien du Tibet.

19/09/2014 : Départ de Samyé. Un long transfert en bus vers Shigatse nous attend. Nous faisons un petit détour vers la vallée des rois et en profitons pour admirer la résidence du premier roi, transformée en monastère et sise sur un imposant promontoire. Nous longeons ensuite le Brahmapoutre, affluent du Gange, d’une largeur hors mesure. Nous quittons notre route pour aborder le Kampa La. Au col (5190m) la vue est grandiose. A nos pieds, le Yamdrok, immense lac en forme de scorpion, dont nous ne verrons qu’une branche et dont la teinte bleu émeraude, reflet du ciel bleu, nous laisse ébahis. Nous suivons longuement le Yamdrok. Un arrêt au Karo La (autre col à 5209m)  nous permet de photographier un immense glacier crevassé aux dimensions himalayennes. Nous quittons notre route pour atteindre par une piste le monastère de Ralung, lieu de notre campement. Devant nos yeux un tas de ruine, témoin d’une révolution soi-disant culturelle, surplombe un monastère récent.

20/09/2014 : Visite du (nouveau) monastère de Ralung. Nous prenons la route vers Gyantse. Nous longeons longuement un lac de barrage avant de pénétrer dans une vallée où nous sommes en pleine récolte de l’orge.  Arrivés à Gyantse, visite du Kumbum, le plus important « chörten tibétain », avec ses 13 étages, ses 73 chapelles. La journée se termine par la visite d’une nonnerie.

21/09/2014 : Départ vers Shigatse. Nous quittons Gyantse et poursuivons notre route dans cette vallée cernée de part et d’autre par 2 chaines dénudées. Arrivé à Shigatse, visite du Tahsilunpo, monastère  créé en 1447, siège des panchen-lamas,  avec un immense stupa protégeant un bouddha géant d'une hauteur de 26,20 m. Nous continuons vers Old Tingri après le passage de 2 autres cols.

22/09/2014 : Ce matin, à l’hôtel, notre chef Paul a mis sa toque de cuisinier et nous prépare les omelettes (histoire d’accélérer le service). Nos prières pour le bouddha sont exaucées. Une vue superbe au réveil s’offre à nos yeux (Everest, massif du Cho Oyu). Après 3h1/2 de piste mettant à rude épreuve nos parties charnues, nous nous rapprochons de l’Everest. 2 bonnes heures de marche nous amènent au camp de base de l’Everest, face Nord (5200 m). Ce dernier se dresse majestueusement devant nos yeux, et chance inouïe, est totalement dégagé dans un ciel bleu. Coucher de soleil inoubliable sur le toit du monde…..

23/09/2015 : Retour à Old Tingri par la même piste. Nous poursuivons notre route (la plus haute route du monde) avec quelques vues dégagées sur les 8000 (Everest, Lhotse, Cho Oyu, Makalu, Shisha Pangma). Montée au Thong La (5153m). Nous descendons la Friendship Highway dans des gorges vertigineuses. La végétation se transforme en une forêt tropicale. Un check point plus loin nous emmène à Zhangmu, ville accrochée à la montagne.

24/09/2014 : Nous quittons Zhangmu. Une interminable colonne de camions attend à la frontière. Passage de la frontière au pont de l’amitié et adieux émouvants à notre guide Chimey et à son chauffeur. Nous prenons la route vers Katmandou avec une équipe népalaise. Nous arrivons sur un énorme glissement de terrain, ayant bloqué la vallée et créé un lac artificiel. La traversée à pied de cet éboulement prendra 1h. Une autre équipe népalaise prend le relais. Arrivée dans la vallée de Katmandou sur une colline verdoyante dans un superbe hôtel. Visite d’un temple hindouiste.

25/09/2014 : Petite randonnée sur les hauteurs de la vallée de Katmandou et retour dans la capitale népalaise.

26/09/2014 : Visite de 2 orphelinats soutenus par l'association mulhousienne Keta Keti Népal à Katmandou.

27/09/2014 : Retour en Europe.

Merci à notre organisateur,  guide et…. président Paul Waldy

Merci à son épouse Sylvia, qui l’épaule et le soutient (avec les lurons que nous sommes, il en a grandement besoin)

Merci à tous les participants qui ont su  s’adapter au groupe aussi bien qu’à l’altitude et ce dès le départ pour créer une ambiance inoubliable (ce n’est pas moi qui le dit, posez leur la question ?)

En conclusion : Chef, tu nous emmènes où maintenant ?

 

                                         Pour mes amis Sylvia et Paul Waldy

                                          Votre serre-fil et scribe, Bernard Diss

 

Glossaire: Tso = lac, La = col, Chu = rivière

CLUB ALPIN FRANCAIS MULHOUSE
1 RUE DE THANN
68200  MULHOUSE
Permanences :
03 89 43 33 22
Agenda