Carnet de route

VISITE DE BALE AVEC MAX NOTRE GUIDE

Le 25/05/2011 par WALDY Paul, récit de Jean-Jacques THUET

Le 25 mai 2011, départ de la gare SBB à 9h.

 

Arrêt à proximité du Strassburger Denkmal .Durant la guerre franco-allemande de 1870, Bâle aida les populations alsaciennes réfugiées. Le monument de Strasbourg , réalisé par le Colmarien Bartholdi, érigé dans le petit parc Sainte-Élisabeth (Elisabethenanlage), commémore ces événements. ( Doc 1 ci-dessous)
 
Photo 1Bale Monument de Strasbourg
 
 Plus loin un bâtiment avec une coupole servait pour le marché de gros jusqu’en 1925. Il vient d’être vendu et sera rénové pour servir de galerie marchande, hôtel…
 
A proximité également, un reste de mur de la 3ème et dernière muraille/enceinte de la ville, drapée ce jour pour encourager le club de foot qui jouera contre Zürich. Des sept portes de la muraille extérieure existant alors, seules trois subsistent aujourd’hui et comptent parmi les plus belles portes monumentales du pays. Elles font partie de l'inventaire suisse des biens culturels d'importance nationale. ( Spalentor)
 
Place Heuwaage. Bascule servant à peser les chariots de foin ( Heu). Dessous passe la Birsig, qui prend sa source du coté du Jura alsacien ( Leymen). Projet d’aquarium dans le secteur, à proximité du zoo.
 
Steinenvorstad. Rue des cinés, animée avec une fontaine. Dans le temps la population y cherchait son eau. Les riches avaient leur propre puits. Une fois par an y coule du vin.
 
Photo 2Bale Fontaine
 
Steinen-St Johann- St Alban…vorstadt : faubourgs…se trouvant hors de l’enceinte fortifiée
 
Est mentionné le couvent de St Magdalen, incendié par un des Habsburg en 1271 du coté de la place actuelle du théâtre
 
Des 43 musées à Bâle la plupart d’entre eux sont privés. Ainsi en est-il du Puppenmuseum à proximité ( avec au 4ème étage une exceptionnelle collection d’ours). Appartient à Mme OERI, actionnaire et présidente du FC Bâle. Richissime et philanthrope ( Doc 2 ci-dessous)
 
Au débouché de la Steinenvosrtadt se trouve der Barfusserplatz. Avec l’ancien Stadt Casino et sa fresque murale avec personnages dénudés qui en 1941 faisaient scandale, plus particulièrement parmi les étudiants qui la maculent en y lançant de la peinture. Der Musiksaal, la 3ème meilleure salle mondiale pour son acoustique. Permise entre autre par la mise des rails du tram sur amortisseurs. Vue sur le Kohlenbergmuseum situé en hauteur( 1er collège de filles à Bâle).
Bierhalle ZUM BRAUNEN MUTZ. On y sert la meilleure bière. Car caves , tuyauteries …au top. Acheté par les Zurichois: 4 millions de CHF mobilisés pour la rénovation.
 
Barfusser platz. Celle des Franciscains , moines mendiants. Autorisés à rentrer dans la ville en 1280. Construction d’une église. Désaffectée lors de la Réforme. Transformée en lieu de stockage de sel. Puis musée historique ( avec pb lors de rénovation ; attaque des structures en grès pas le sel). Présente objet de culte, retables. A l’époque le couvent n’avait pas été fermé, mais interdiction est faite de recruter de jeunes moines. Donc la congrégation s’éteint à la mort de ses derniers membres.
 
Gerbergasse/rue des tanneurs. Utilisaient l’eau de la Birsig pour leur métier.
Rümelinplatz avec sa fontaine ( triangle des Bermudes ?) Animé lors du carnaval et les concerts de jazz en aout (dernière semaine de l’année scolaire). On y joue tout style de jazz. Gratuit
 
Pas loin de là le restaurant Schnabel. Appartenait à l’ex Président de l’UBS.( Doc3)
 
Steineberg. Kohlberg.Heuberg. Steieneberg. Collines de Bâle
 
Gifthüttli. Vendait du vin . Voulait aussi vendre de la bière…non brassée maison…mais achetée à un brasseur…Das ist Gift!!!! Du poison !
 
Château lapin- Hasenburg : on y trouve les meilleures compositions à base de foie
 
Adreasplatz. Ancienne chapelle devenue lieu de stockage d’épices. Jazz en aout. Fontaine avec son singe, le singe des marchands ambulants, qui attiraient le chaland
 
 Photo 3Bale Fontaine au singe
 
L’eau de toutes les fontaines de Bâle est potable
 
Lallenkönig. Le roi qui tire la langue en haut d’un immeuble dans la rue
 
Ruelle des morts , celle qui menait au cimetière
 
Place du marché. Marktplatz. Marché tous les matins sauf le dimanche. Pas de viande jusqu’en 1990. Autorisation spéciale donné à un boucher qui a fait faillite. Marché à grain autrefois ( jusqu’en 1904)
 
Hôtel de ville Rathaus . construit entre 1504 et 1515, dans un style gothique tardif.
Partie à gauche : chancellerie
Tour construite en 1904
 Salle du Conseil : peinture de Holbein le Jeune
Henri 2, contributeur au financement de la cathédrale, a une statue le représente, ainsi que son épouse Cunégonde + au milieu la Justice, aux yeux non bandés (Particularité liée au protestantisme)
Arme de Bâle : das Stab, la crosse noire, tournée à gauche. ( Rouge pour Baselland)
Elle sont en dorure dans la salle du conseil (autorisation donnée par le pape pour soutien militaire) Retour en arrière avec le protestantisme, donc recouvertes de peinture noire. Dorures retrouvés lors de la rénovation
 
 
Frise avec les cantons en 1515
 
Schandflack. Une niche, renfoncement dans le mur du Rathhaus. Les personnes médisantes ou coupables de faits considérés comme répréhensibles devaient y rester un ou 2 jours, ainsi exposés à la vindicte populaire
 
Dans la cour de l’Hôtel de ville : une statue de Munatus Plancus, le romain fondateur de la ville ( voir Augusta Raurica)
 
Sur les murs un trait, marquant le niveau lors des inondations de 1929
 
 Photo 4Bale Cour de l'Hôtel de Ville
 
 
Fischermarplatz. Avec sa fontaine. Place du Marché aux poissons. Près du Rhin. Qui à l’époque regorgeait de saumon en abondance. A tel point qu’il ne valait pas grand chose, et de ce fait constituait la nourriture des domestiques. A qui, protestant, on finit par accorder une journée avec une autre nourriture que du saumon. Sur cette place une fontaine avec une colonne gothique surmontée d’une Vierge , Sts Jean et Pierre ainsi, qu’à l’étage plus au-dessus, Stes Catherine, Barbe et Agnès.
 
Photo 5Bale Place du marché aux poissons 
 
Arrêt suivant am Schiffgelände( embarcadère) à proximité de la Mittlere Brücke. Ière construction en 1125, par Heinrich von Thun. Intérêt : percevoir des taxes au passage des marchandises. Sur le pont une cabane où étaient exposées les femmes punies. Le pendant de la Schandflecke. Celles coupables d’infanticide, étaient plongées dans le fleuve…et si elles arrivaient à se libérer de leurs liens et se sauver elles le devaient à la miséricorde divine !( Pas au bourreau bienveillant ou soudoyé, bien sur)
 
Bebbi, surnom donné aux habitants de Bâle.
 
Gros Basel. Klein Basel
 
Repas près du stade Skt Jacob, à l’hippodrome.
 
Retour à la gare, à pied, d’abord en longeant la Birse , puis par Müchenstein, Batterieplatz ( à proximité du château d’eau) et le Skt Margarethen-Park. A moins de 15mn de la gare on se trouve déjà à l’extérieur de la ville dans une ambiance champêtre.
 
Fin de la visite vers 17H
 
JJT






CLUB ALPIN FRANCAIS MULHOUSE
1 RUE DE THANN
68200  MULHOUSE
Permanences :
03 89 43 33 22
Agenda