Carnet de route

Petite randonnée entre amis (et néanmoins CAFistes !) à Ténérife

Le 09/05/2010 par Francine pour Paul Waldy

 

Dimanche 9 mai au soir : Et voilà, nous y sommes ! Ouf, le volcan Islandais ne nous a pas bloqué à Mulhouse…. Pour le retour on verra bien !

La troupe est au complet : Avec Claire, Sylvia, Wanda, Bernard et Hubert nous retrouvons, en bon guide fidèle au poste, un Paul ayant déjà bénéficié d’un entraînement sur place avec nos prédécesseurs CAFistes de la semaine dernière…. Avantage concurrentiel non négligeable, évidemment ! Une petite heure de bus et nous trouvons à Puerto del Cruz un hôtel qui ne nous rappelle pas vraiment les lodges népalaises de l’année dernière !!!

Lundi 10 mai : Passons aux choses sérieuses !

Départ de l’hôtel sous la pluie : pas d’importance, Paul-lesorcier nous a promis le soleil, nous aurons le soleil ! Et c’est vrai ! Laçage des chaussures à Punta del Hidalgo et c’est parti : Première « mise en jambe », 800 m de dénivelé montant, près de l'extrémité nord-est de l’île. Le sentier serpente entre les agaves et les candélabres. Pique-nique à Chinamada (maisons troglodytiques). Nous retrouvons Juan, notre chauffeur après 4 heures de marche et… une bonne bière (non non, pas tous !) à Las Carboneras. Et effectivement, pas un pas sous la pluie ! Merci, ô grand sorcier de « Ténépalrife » !

Mardi 11 mai : Découverte de la région du TeÏde. Le matin, toujours cette couche de nuages au dessus de Puerto del Cruz. Peu importe, on passe au dessus. Direction « El Parador », aux pieds du Teïde. Randonnée serpentant entre de superbes « tajinastes rouges » et autres genêts blancs ou roses, cactus en tous genres. Montée vers un col qui fait face à sa majesté « El Teïde ». Paysages lunaires noirs, blancs, traversée de reg dans la brume, tajinastes rouges à foison, un peu plus en contrebas, pinèdes (ah les superbes Pinadas Canariensis se régénérant comme par miracle, même après avoir brûlé…). Arrivée après 4/5 heures de marche, 500 m de dénivelé + et 1200 m de dénivelé -à Villaflora. Cerveza, por favor !

Mercredi 12 mai: Descente de Masca et… surprise !

Pluie fine sur Puerto de la Cruz pour notre départ matinal. Mhhh... La descente des gorges de Masca sous la pluie, pas l'idéal. Qu'à cela ne tienne, nous partons avec Juan et son car pour le village, situé du côté ouest de l'ile. Paul ne doute de rien... « Vous verrez bien, le soleil sera avec nous ! A l'approche du village situé à 612 m d'altitude, Hubert et Bernard s'inquiètent... (Mince, j'ai oublié la crème solaire !!!). Vous le croirez ou non, mais... le temps d'un café pris au village... l'arc-en-ciel !

Descente mémorable dans des gorges sublimes, sans fin, de bloc de roche en bloc de roche, dans un décor inoubliable de falaises chahutées par les successives éruptions des volcans ténérifiens. Après un dénivelé négatif de 600 m, et environ 3 heures, la mer... Une petite crique,

une baraque, un ponton... Baja del Bizcocho. Un peu de repos, pieds dans l'eau, mais au fait, pour le retour, comment fait-on? Paul, les yeux pétillants, nous rappelle... la surprise promise: un bateau. Et cerise sur le...gâteau, observation de dauphins au large de Los Gigantes. Ils sont au rendez-vous, merveilleux, sympathiques, pour le plaisir de nos yeux. Nous rallions le port de Los Gigantes, où Juan est fidèle au rendez-vous. En retournant à Puerto de la Cruz (magnifique petite route de montagne), arrêt à Icod de Los Vinos: Dragonnier centenaire et superbe petite église, dans laquelle nous admirons la « Cruz de Icod », impressionnante: c'est la plus grande croix en argent filigranne du

Jeudi 13 mai: Jour de l'Ascension...du Teïde.

Départ de l'hôtel à 7 heure « pétantes » pour rallier le parking Montana Blanca (2250 m), point de départ de la montée vers le Teïde, 3718 m. Belle montée dans les tajinastes bleues et les violettes du Teïde.

Givre au sol, champs d' »Uevos del Teïde », énormes boules d'obsidienne noire rejetées par le volcan lors des éruptions.... Impressionnant, mieux vaut ne pas y avoir été à ce moment-là ! Pique-nique au refuge Altavista (3260 m). Puis l'assaut final, par l'arrivée du téléphérique (ah les touristes transis de froid à 3500 m et... en tenue de plage, ou presque !). Passage obligé par la barrière du garde, vérifiant la validité des permis de monter au cratère, et nous grimpons les 200 et quelques mètres qui restent. Là haut, l'activité du volcan reste bien visible: fumeroles aux odeurs de souffre, cavités jaunies par les rejets, lave chaude...

Les chaos rocheux se prêtent à quelques photos, puis c'est la descente... jusqu'au téléphérique ! Agréable, la descente ! Juan nous attend au parking du téléphérique. Descente vers Puerto del Cruz, avec arrêt « cerveza » et … tourisme traditionnel à La Orotava, petite ville très agréable située un peu en amont de Puerto del Cruz.

Vendredi 14 mai: Chamorga – Chamorga

Un circuit au coeur de la pointe nord-est de l'ile, « entre deux mers » (oui, je sais bien, c'est le même océan...). Montée versant nord dans une forêt de bruyères arborescentes et de lauriers, agaves, candélabres et autres cactus sur le versant sud, beaucoup plus sec. Pique-nique dans un hameau abandonné « Las Palmas), nombreux lézards colorés, passage au « Faro de Anaga », et remontée sur la crête de « Montana Tafada », puis plongée sur Chamorga.Dénivelé: 1000 m

Samedi 15 mai: Puerto de la Cruz

Visite du jardin d'acclimatation, présentant une impressionnante collection de plantes d'origines diverses, dont le « Strelitzia » ou « Oiseau de paradis », emblème de l'ile. Tapas excellentes dans un bar de la vieille ville, derniers achats... Demain, le départ.... Un séjour qui a un goût de « reviens-y »... Ténérife est une île très agréable, et un paradis de la randonnée qui ne demande qu'à être exploré. Et il en faudrait, des jours, pour faire toutes les randonnées possibles dans ce paradis !

CLUB ALPIN FRANCAIS MULHOUSE
1 RUE DE THANN
68200  MULHOUSE
Permanences :
03 89 43 33 22
Agenda