Carnet de route

TREK au LANGTANG

Le 24/10/2009 par WALDY Paul

Trek Langtang / Gosainkund du 24 octobre au 6 novembre 2009


C’est un groupe de 12 personnes qui est parti le matin du 24 octobre, en bus de KTM pour rejoindre de début du trek. Il nous fallait parcourir 150 km, cela veut dire 8 heures de route, en partie sur de l’enrobé, en grande partie sur une piste.
 
C’est le lendemain que les choses sérieuses commencent. Nous allons marcher tous les jours entre 5 et presque 8 heures durant, sauf 2 jours qui étaient des étapes plus courtes.
 
Le Langtang est une longue vallée (parc national) tout d’abord étroite avec une belle forêt où le torrent Langtang Khola se précipite. Nous traversons de nombreux ponts suspendus.
A partir de 3000 m la vallée s’élargie et nous offre une belle vue sur les sommets enneigés, notamment le Langtang Lirung, majestueux avec ses 7227 m. Plusieurs petits hameaux avec des lodges qui sont gérés par des réfugiés tibétains et leurs descendants.
 
Nous contournons, toujours par la gauche, de nombreux chortens et mur à prière, passons à côté de moulins à prière, visitons des monastères et même des fabrications de fromage.
 
Les drapeaux à prières sont partout : nous sommes en pleine terre bouddhiste.
 
Le fond de la vallée est dominée par le Tsergo Ri, un presque 5000, qui est notre objectif.
 
Le 5ème jour est prévu pour l’ascension. C’est à 5 h 30 que 9 d’entre nous se mettent en route (départ a l’altitude 3800 m)  dans le jour naissant et c’est à 11 h tous les 9 partant du matin sont au sommet. 4986 m. Une grande émotion et satisfaction pour toute l’équipe. Panorama époustouflant sur 360 °. Séance photo, casse-croûte et sieste avant d’amorcer la descente.
 
Deux jours durant nous retournons sur notre chemin de montée, jusqu’à la bifurcation.
Le nouveau sentier nous amènera, en plusieurs étapes, vers les lacs sacrés de Gosainkund à 4300 m. Le paysage est magnifique. Nous trouvons de nombreuses fleurs : edelweiss, gentianes bicolores, curry sauvage…Malgré le froid glacial certain éprouve le besoin de se purifier par un bain dans le lac. Brrr
 
Notre lodge de ce soir obtient le surnom mérité « hôtel des quatre vents ». C’est avec bonnet et anorak que nous prenons un rapide repas avant de se blottir dans nos sacs de couchage.
 
Le lendemain, montée au col Laurebina, 4610 m. Nous passons à côté de nombreux lacs sacrés, en tout il y en aura 108, chiffre sacré pour les bouddhistes.
Il nous reste ensuite encore 4 jours de descente avant de rejoindre Melamchi à 870 m, où le bus viendra nous prendre pour nous ramener à KTM. 4 h de piste et de route pour 55 km.
 
En tout nous avons totalisé 9300 m en dénivelé positif et 9900 m en négatif. Ceci en 13 jours de marche.
 
Distance parcourue : environ 140 km en 69 h 30. Vitesse moyenne : 2 km heure.
 
 
Paul Waldy
 
CLUB ALPIN FRANCAIS MULHOUSE
1 RUE DE THANN
68200  MULHOUSE
Permanences :
03 89 43 33 22
Agenda